Freinage (encore!!!)

     

Messagepar Micha » Mar 14/06/2005 15:49

Ok merci, y'a plus qu'à.
Pour expérimenter, tu me conseillerais quel écart entre les patins et à quelle vitesse ?
Avatar de l’utilisateur
Micha
Rouliroulien novice
Rouliroulien novice
 
Messages: 15
Enregistré le: Lun 13/06/2005 00:00
Localisation: Oreye, région de Liège

Messagepar Jedi » Mar 14/06/2005 15:55

J'ai personnellement de gros problèmes avec le chasse neige... autant en ski j'y arrive, autant à roller qued'...

J'en suis donc à faire les descentes en T, et les roues en prennent vraiment pleins la tronche ^^

De plus, qu'entendez vous lorsque vous parler de "supination" et de "pronation" ?!

Car pour ma part, en descente, j'écarte plutôt beaucoup les jambes, fléchissant les genoux et me baissant de sorte à baisser au plus le centre de gravité, en essayant de former le moins possible une pointe avec mes patins, de sorte qu'ils ne se rapprochent pas trop et pouvoir me ralentir tout au long celle-ci. Mais l'inconvénient, c'est que ca ne freine pas :roll:
Blond un jour, con toujours...
Avatar de l’utilisateur
Jedi
Rouliroulien médium
Rouliroulien médium
 
Messages: 53
Enregistré le: Jeu 03/03/2005 01:00

Messagepar pipeau » Mar 14/06/2005 16:01

jedi a écrit:De plus, qu'entendez vous lorsque vous parler de "supination" et de "pronation" ?!


http://perso.wanadoo.fr/pied.sport/notions.htm

Supination = carres externe, Pronation = carres interne...

C'est la position de ton pied par rapport à la route, donc soit penché vers l'intérieur (pronation) , soit penché vers l'extérieur (supination)...
StormTrollers
Avatar de l’utilisateur
pipeau
Rouliroulien émérite
Rouliroulien émérite
 
Messages: 1272
Enregistré le: Ven 05/12/2003 01:00
Localisation: Cambron Saint-Vincent

Messagepar Jedi » Mar 14/06/2005 16:05

Mici :)
Blond un jour, con toujours...
Avatar de l’utilisateur
Jedi
Rouliroulien médium
Rouliroulien médium
 
Messages: 53
Enregistré le: Jeu 03/03/2005 01:00

Messagepar aikii » Mar 14/06/2005 16:16

Quel écartement en fonction de la pente, la dureté et le diamètre des roues, le poids et la taille du patineur et l'âge du capitaine ? erezdsffsdfds

ça s'apprend pas dans un manuel évidemment. En carre externes, c'est à peine plus que les épaules. En internes, bah, comme on veut tant qu'on trouve le bon angle sans finir en grand écart, faut expérimenter.

La pronation, c'est le fait de rouler sur les carres internes. Quand on roule en pronation, on dit aussi qu'on roule en canard, et c'est mauvais. En supination, c'est les carres externes. La démarche de cowboy. Commencer sa poussée en supination permet la meilleure efficacité.

Faut remarquer aussi qu'avec des roues très molles ( généralement les roues d'origine des patins, la plupart du temps pas terribles ), la glisse est difficile. Pour expérimenter c'est pas évident mais avec un peu d'expérience on vient à bout de n'importe quelle roue :lol:

Pingu a écrit:Aikii, peux-tu m'expliquer ce que tu entends par "pose bien l'intérieur des roues devant toi"?


Y'a jeu de mots sous cape ? :roll: Je veux dire simplement de tendre le pied et de viser plutôt devant soi, l'idée étant de présenter les roues le plus perpendiculaire à la direction. En tout cas c'est ainsi que je le visualise pour le soul.
Avatar de l’utilisateur
aikii
Rouliroulien connaisseur
Rouliroulien connaisseur
 
Messages: 363
Enregistré le: Jeu 04/12/2003 01:00
Localisation: Berlin

Messagepar Pingu » Mar 14/06/2005 16:43

aikii a écrit:
Y'a jeu de mots sous cape ? :roll: Je veux dire simplement de tendre le pied et de viser plutôt devant soi, l'idée étant de présenter les roues le plus perpendiculaire à la direction. En tout cas c'est ainsi que je le visualise pour le soul.


Pour une fois, je posais une vraie question! Pas de piège donc. Merci Aikii.
Avatar de l’utilisateur
Pingu
Rouliroulien professionnel
Rouliroulien professionnel
 
Messages: 528
Enregistré le: Lun 15/03/2004 01:00
Localisation: Mons

Messagepar Micha » Lun 27/06/2005 13:53

Tiens, j'ai eu une mauvaise surprise ce week-end : une rue en pente qui se termine par de gros pavés bleus (ceux que l'on appelle "tête de morts").
Ben mon vieux, un peu mieux, y'en avait un de mort. Heureusement qu'il ne venait pas de voitures. Comment freiner sur ces saloperies :twisted: ? (Non, pas les trottoirs, il y avait des voitures garées dessus) ;)
Avatar de l’utilisateur
Micha
Rouliroulien novice
Rouliroulien novice
 
Messages: 15
Enregistré le: Lun 13/06/2005 00:00
Localisation: Oreye, région de Liège

Messagepar aikii » Lun 27/06/2005 16:15

Qu'est-ce que t'appeles pavés bleus ?

Moi "bleu" ça m'évoque des pierres bien lisses mais j'imagine qu'il ne s'agit pas de ça ...

Quand je vois certaines questions, desfois, j'ai l'impression que certains s'attendent à ce qu'on puisse programmer un système expert dans lequel on rentre les données état de la route, humidité dans l'air, température, pente, diamètre et dureté des roues et hop, pfouit, il répond ce qu'il suffit de faire.

Mais je sais très bien qu'au fond ce que tu demandes c'est d'être mis en confiance, plutôt que de vraiment "apprendre à patiner" ... ce qui ne se fait pas sur un forum.

Bon soit, redevenons aimable et psychologue : si tu tiens debout sur ces pavés, c'est déjà bon signe, c'est ce qu'il y a de plus important pour commencer. Fléchis bien les genoux : ne fais pas cette erreur courante de courber le dos et de rester les jambes droites comme des piquets, plie bien. Les jambes doivent jouer le rôle d'amortisseur. Mets bien ton poids sur les talons, pour que tes patins montent sur l'obstacle plutôt que buter contre. Un pied légèrement devant l'autre pour faire face à un éventuel blocage de roue.

Maintenant pour ce qui est de freiner c'est exactement la même chose que freiner sur du plat, mais en plus périlleux ... qui l'eût cru ? Que tu sois plutôt tampon, chasse-neige ou T, bien, commence déjà par t'assurer de les maîtriser sur du plat avant de prendre de gros risques. Voilà le super gros secret de polichinelle des experts : la pratique. Reste la possibilité de te faire conseiller de visu : impossible de faire corriger ta position et te mettre réellement en confiance si on ne voit pas comment tu roules ...
Avatar de l’utilisateur
aikii
Rouliroulien connaisseur
Rouliroulien connaisseur
 
Messages: 363
Enregistré le: Jeu 04/12/2003 01:00
Localisation: Berlin

Messagepar Micha » Mar 28/06/2005 08:14

aikii a écrit:Qu'est-ce que t'appeles pavés bleus ?


Les pavés style place des martyrs à Bxl. De gros pavés de 300 ans d'âge, bien ronds et lisses sur le dessus avec des joints de 3 cm entre eux.
Ce sont ceux-là qu'on appelle tête-de-mort parce qu'ils évoquent des crânes enterrés :P

En fait ma question ne portait pas sur ma position ou ma façon de patiner mais plutôt sur la technique employée pour freiner sur ce type de support (Chasse-neige, T, slide ou autre), simplement basée sur votre expérience pour "gagner" du temps, c'est tout. :roll:
Avatar de l’utilisateur
Micha
Rouliroulien novice
Rouliroulien novice
 
Messages: 15
Enregistré le: Lun 13/06/2005 00:00
Localisation: Oreye, région de Liège

Messagepar Blast » Mar 28/06/2005 09:25

La grande question est : "pourquoi freiner ?" :roll:
Avatar de l’utilisateur
Blast
Rouliroulien professionnel
Rouliroulien professionnel
 
Messages: 434
Enregistré le: Ven 05/12/2003 01:00
Localisation: Bruxelles, Koekelberg

Messagepar Micha » Mar 28/06/2005 09:41

Blast a écrit:La grande question est : "pourquoi freiner ?" :roll:


Euh, pour s'arrêter ? vbvcbv
Avatar de l’utilisateur
Micha
Rouliroulien novice
Rouliroulien novice
 
Messages: 15
Enregistré le: Lun 13/06/2005 00:00
Localisation: Oreye, région de Liège

Messagepar Mowglish » Mar 28/06/2005 09:42

Toi qui voulais gagner du temps, tu veux t'arrêter ? :lol: :wink:
Avatar de l’utilisateur
Mowglish
Employé temps-plein Rouliroula
Employé temps-plein Rouliroula
 
Messages: 5275
Enregistré le: Jeu 04/12/2003 01:00
Localisation: Jette

Messagepar Pingu » Mar 28/06/2005 12:20

Micha a écrit:En fait ma question ne portait pas sur ma position ou ma façon de patiner mais plutôt sur la technique employée pour freiner sur ce type de support (Chasse-neige, T, slide ou autre), simplement basée sur votre expérience pour "gagner" du temps, c'est tout. :roll:


La réponse est là :

Aikii a écrit:Maintenant pour ce qui est de freiner c'est exactement la même chose que freiner sur du plat, mais en plus périlleux ... qui l'eût cru ? Que tu sois plutôt tampon, chasse-neige ou T, bien, commence déjà par t'assurer de les maîtriser sur du plat avant de prendre de gros risques. Voilà le super gros secret de polichinelle des experts : la pratique.


C'est la même chose que pour freiner sur du plat. Il ya déjà eu des pages de sujets sur la question. Finalement, on se rend compte qu'il n'y a pas de technique miracle mais une expérience individuelle qui évolue. On a beau me dire qu'un powerslide est radical pour s'arrêter en quelques secondes, tant que je n'aurai pas appris, eu le déclic et pratiqué, je continuerai à utiliser le frein tampon.

Personnellement, je pratique le roller depuis maintenant un an. Jusqu'à il y a peu j'utilisais presque exclusivement le frein tampons. Depuis quelques mois, je freine en T et en chasse-neige dans des situations relativement aisées et prévisibles. Pourtant, dès que je tombe dans une situation non connue (exemple : une descente que je ne connaîs pas à BXL ), c'est le freinage tampon qui revient, comme une réflexe.
Avatar de l’utilisateur
Pingu
Rouliroulien professionnel
Rouliroulien professionnel
 
Messages: 528
Enregistré le: Lun 15/03/2004 01:00
Localisation: Mons

Messagepar Micha » Mar 28/06/2005 13:02

Mowglish a écrit:Toi qui voulais gagner du temps, tu veux t'arrêter ? :lol: :wink:


bvbvcbvc bvbvcbvc bvbvcbvc

On se moque de moi sur ce forum de fous ! Et que fait la police ?

opppop opppop opppop

C'est promis, je ne pose plus de questions sur le freinage :wink:
La prochaine fois que je vois des têtes de mort, même des toutes petites, des microscopiques, je ne dirai rien *snif* J'utiliserai le mobilier urbain (les voitures qui sont garées sur le trottoir), les gonzesses qui passent par là (*pouêt*, ooops pardon, *paf* aïeeuh) ou la technique du roulé-boulé belmondo, le T, le W ou le QR-K Slide :lol:
'vais t'en trouver moi des techniques :mrgreen:

gfhdfg gfhdfg gfhdfg
Avatar de l’utilisateur
Micha
Rouliroulien novice
Rouliroulien novice
 
Messages: 15
Enregistré le: Lun 13/06/2005 00:00
Localisation: Oreye, région de Liège

Messagepar aikii » Mar 28/06/2005 15:55

:roll: ... je pourrais te répondre, très sincèrement, puisque c'est ça que tu veux : moi, là-dessus, je fais un parallèle sans problème, sur les vieux pavés j'aime cette douce mélodie du "traclaclaclac" des roues qui passent au-dessus des joints. Ou alors tu te retournes et tu roules en arrière le poids sur les pointes ( très efficace sur les pavés ), et là powerslide. Facile, y'a plus qu'à t'exercer à faire le même, sans transition. ... vraiment le genre de conseil qui ne sert à rien.

Parce qu'avant de faire du parallèle sur n'importe quoi, j'ai appris à faire du powerslide sur n'importe quoi, et avant de powerslider sur n'importe quoi, j'ai appris à tenir debout sur n'importe quoi ... tu comprends l'idée ?

Je me rappele avoir eu cette conversation récemment : il y a quelque chose qui ne vient qu'avec l'expérience d'avoir beaucoup roulé, c'est de "sentir" ce sur quoi on roule, et sans y réfléchir, deviner comment réagissent les patins sur cette surface. Je sais à quel point quand on débute on est perturbé par le moindre changement de sensations, que ce soit changer de surface ou de roues, ou quand elles s'usent. Par la pratique ce sont pour ainsi dire des réflexes moteur qui se construisent et en rien un savoir rationnel, conscient. C'est pour ça qu'un bon moniteur te fera faire des exercices qui valent mieux qu'un long discours. Habitues-toi aux surfaces de plus en plus pourries, vois ce que ça donne quant aux mouvements de base : pousser, tourner, laisser aller ... n'oublie pas : plier les jambes poids sur les talons. Tomber, recommencer ... etc. :roll:
Avatar de l’utilisateur
aikii
Rouliroulien connaisseur
Rouliroulien connaisseur
 
Messages: 363
Enregistré le: Jeu 04/12/2003 01:00
Localisation: Berlin

Messagepar Doc_Ido » Mar 28/06/2005 17:05

aikii a écrit:Habitues-toi aux surfaces de plus en plus pourries,


Ah merde, fallait pas commencer par le bois de la cambre ? :mrgreen:
J'ai jamais tué de chats - Ou alors y a longtemps - Ou bien j'ai oublié - Ou ils sentaient pas bon (brel)
Avatar de l’utilisateur
Doc_Ido
Rouliroulien confirmé
Rouliroulien confirmé
 
Messages: 133
Enregistré le: Lun 08/03/2004 01:00
Localisation: en cours...

Messagepar PP » Mar 28/06/2005 17:06

Moi, je freine avant les pavés... (En chasse-neige des fois que quelqu'un voudrait des précisions)

Et sur les pavés j'arrête de pousser, je garde mon erre sur les talons et ça freine tout seul... :idea: :idea:

Pas mal, non?
Ce qui est graaf... C'est plus de bières dans le monde!
Avatar de l’utilisateur
PP
Rouliroulien connaisseur
Rouliroulien connaisseur
 
Messages: 380
Enregistré le: Mer 08/09/2004 00:00
Localisation: Lathuy! pays du boudin vert

Messagepar Blast » Mar 28/06/2005 18:41

PP a écrit:Moi, je freine avant les pavés... (En chasse-neige des fois que quelqu'un voudrait des précisions)


OK, mais si juste avant les pavés il y a un passage pour pietons peint sur le sol et que ton patin droit se met à glisser tandis que ton patin gauche accroche le sol, et qu'en même temps tu es déséquilibré par un sac que tu portes en bandoulière sur l'épaule droite et qu'en plus tu tiens une bouteille d'eau, ouverte, dans la main gauche.

Alors ? tu freines comment ?
Avatar de l’utilisateur
Blast
Rouliroulien professionnel
Rouliroulien professionnel
 
Messages: 434
Enregistré le: Ven 05/12/2003 01:00
Localisation: Bruxelles, Koekelberg

Messagepar Doc_Ido » Mar 28/06/2005 19:32

PP a écrit:Moi, je freine avant les pavés... (En chasse-neige des fois que quelqu'un voudrait des précisions)
(snip)
Pas mal, non?


Non.
J'en ai fait les frais dimanche passé : je me lance dans la balade sans freins, en me disant 'oué bon maintenant, chasse-neige et T, je gères, ca va aller.'
deux rues plus loin, une auto nous coupe la route et hop... pas pu freiner.
heureusement j'ai pu passer sur le côté et éviter de m'emplâtrer sur l'arrière de l'auto, mais ca m'a ouvert les yeux.
J'ai fait demi-tour pour enfiler une paire de patins munis de freins, avant de rejoindre le groupe.

ralentir et freiner c'est une chose, gérer un freinage d'urgence c'en est uen autre. Si ca avait été sur des pavés, ben ca aurait été la même chose, mais en pire :-?
les obstacles que tu vois venir ne sont jamais un problème (ou alors faut reprendre les bases ;-) ) ce sont les imprévus qu'il faut savoir gérer, quel que soit le revêtement.
J'ai jamais tué de chats - Ou alors y a longtemps - Ou bien j'ai oublié - Ou ils sentaient pas bon (brel)
Avatar de l’utilisateur
Doc_Ido
Rouliroulien confirmé
Rouliroulien confirmé
 
Messages: 133
Enregistré le: Lun 08/03/2004 01:00
Localisation: en cours...

Messagepar Blast » Mar 28/06/2005 20:28

ah ouais, mais là, doc, si tu commences à mettre des truc sérieux sur mes couenneries... :wink:
Avatar de l’utilisateur
Blast
Rouliroulien professionnel
Rouliroulien professionnel
 
Messages: 434
Enregistré le: Ven 05/12/2003 01:00
Localisation: Bruxelles, Koekelberg

PrécédenteSuivante

     

Retourner vers Les méthodes de freinage



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité